f
_

... Welcome!

UNA TRADIZIONE CHE CONTINUA…

“La fucina Artistica Matteazzi è una ditta che è attiva fin dai primi anni del ‘900. Oggi, continuando nella traccia della tradizione e da questo traendo forza ed esperienza, ci proponiamo al mercato coniugando un sapere artigianale antico alle nuove tecnologie e alle più svariate esigenze di una moderna clientela. Abbiamo così messo a vostra disposizione alcuni esempi di opere uniche forgiate a mano e tutte con un’impronta  personale e particolare. Ci teniamo infine a precisare che tutto ciò che offriamo è tutto frutto della nostra produzione.”

A TRADITION THAT CONTINUES…

“Matteazzi’s artistic forge is a firm that started its activity at the beginning of the twentieth century. Today, we take our force and experience from the traditional track and propose to the market an ancient craftsmanlike knowledge combined with a new technology, in order to meet the modern customers’ requirements. We put some examples of unique handmade forged works at your disposal, where you can find our personal and special mark. We would like to make it clear that all the works we propose are the results of our production.”

Charcoal Drawings – Roberto Matteazzi

(ENG) Roberto Matteazzi was born in Vicenza (Italy) in 1992. At an early age he developed a passion for drawing, enjoying the transformation of a simple sheet of paper into something more, into something that would find expression, exciting those who observed it. After graduating in 2011 from “G. De

Read more

Nuovo Studio di Progettazione Interno

HITLER RENCONTRE SOUPE

Dans, Hitler donne de cet épisode un récit plutôt elliptique, mais assez clair quant à sa vision du monde : meet alpes maritimes Le, conformément à une proposition de Mussolini faite la veille, Adolf Hitler, le président du Conseil français, le Premier ministre britannique et le Duce italien, réunis dans la capitale bavaroise, signent les. La France et le Royaume-Uni acceptent que lAllemagne annexe les, pour éviter la guerre. En échange, Hitler, manipulateur, assure que les revendications territoriales du Troisième Reich sarrêteront là. Le lendemain, la, qui avait commencé à mobiliser, est obligée de sincliner. Parallèlement, le Troisième Reich autorise la et la à semparer respectivement de la ville de et du sud de la. En matière militaire, Hitler juge que les généraux de la vieille école dominant la, souvent issus de laristocratie prussienne généralement méprisée par les nazis qui se considèrent révolutionnaires, sont trop prudents et dépassés par les conceptions de la guerre moderne le Blitzkrieg et la. Les succès sont avant tous ceux de jeunes généraux talentueux tels ou, qui savent faire preuve daudace, dinitiatives, et ont une conception de la guerre plus novatrice que leurs adversaires. Pour tout le passage Les Tsiganes aussi, voir, Auschwitz : La mémoire dun lieu, Paris, Hachette Litteratures, coll. Pluriel, 8 février 2005, 286 p.. À la première lecture, les Dramuscules ou dramolettes peuvent paraître négatives et chargées de violence. Mais ce qui est dit dans ces pièces courtes a une autre valeur que la haine. Cest une rage, structurée, avec une pensée rigoureuse, une structure musicale. La rage de Thomas Bernhard est dirigée vers tous les mensonges, vers tous les pouvoirs, toutes les bêtises. Bernhard insuffle la vitalité, la joie. Il sagit dun antidépresseur naturel hitler rencontre soupe À la fin dune réunion dans une brasserie de MunichHitler prend la parole à limproviste pour fustiger la proposition dun intervenant, favorable à une sécession de la Bavière 85. Je ne connais pas bien le sujet mais je viens de mintéresser à la question et de ce que jen ai compris, cest quil ny avais pas de lois, sous le IIIe Reich, qui réprimaient lhomosexualité féminine, elle nétait pas perçue comme dangereuse pour la société, car les femmes étaient considérées comme faibles, dépendantes des hommes, à tous niveaux, même pour le plaisir sexuel, et surtout leur homosexualité ne les empêchait pas de procréer. Lhomosexualité féminine était cependant réprimée, mais en douceur, on fermait les lieux de rencontre, par exemple. Il me semble que la situation était plus compliquée pour les lesbiennes autrichienne en raison de la pénalisation de cette pratique dans leur pays. Mais le sujet est très sensible, et je ne voudrais pas dire de bêtises aussi je précise que je tiens ces informations de sites comme Wikipedia et autres qui ne sont pas toujours dune grande fiabilité. Merci dapporter des corrections si nécessaire. En France les lois discriminatoires visant les homosexuels promulguées par le régime de Vichy en 1942, nont été abolies quen 1982. Dans un article sur Marguerite Porette, jai parlé indirectement de lhomosexualité, je te recommande sa lecture, Marguerite Porette était une femme remarquable; Après lété 1941, Himmler retint le procédé dexécution massive par les testé à. Au total, près de 1 700 000 Juifs, surtout dEurope centrale et orientale, ont été gazés à,,, et. Dans le seul et d d, 1 000 000 de Juifs ont péri. Totalement faux et contradictoire avec le passage précédent de larticle. La phrase est en fait très mal formulée et induit en erreur. Hitler est nommé en janvier 1933, donc deux mois avant les élections de mars mais consécutivement à plusieurs élections en 1932 où il progresse notablement. Mon père a fêté ses vingt ans le 12 février 1933. Le 27 février le Reichtag a été incendié, le 28 février, les droits fondamentaux ont été abolis et le IIIe Reich sest mis en marche. Le 5 mars le parti nazi a obtenu 43,9 des voix aux élections parlementaires. Á partir du 1 er avril, la persécution des Juifs est entrée dans une phase active et les plus lucides ont commencé à émigrer. Il y en avait sûrement quelques-uns dans le bateau qui, à la mi-avril, emportait mon père vers Londres et vers des rencontres qui allaient faire basculer son destin. Mais il ne vécut donc pas directement la mise en place de lÉtat national-socialiste et létrange contagion qui imprègna jusquaux rêves des Allemands il faut lire le terrifiant Rêver sous le IIIe Reich de Charlotte Beradt et que Sebastian Haffner Histoire dun Allemand 1914-1933 a froidement décrite avant de fuir en Angleterre en 1938. Son récit de la journée du 13 octobre 1933 qui vit lAllemagne quitter la Conférence du désarmement et Hitler annoncer la dissolution du Reichtag et des parlements régionaux est particulièrement significatif et montre ce à quoi mon père a échappé. Après avoir écouté dans une cantine le discours du Führer, Sebastian Haffner note : Quand il eut fini, le pire se produisit. La musique donna le signal : Deutschland über alles, et tous levèrent le bras. Certains hésitèrent, comme moi. Cétait une terrible humiliation. Pour la première fois, je fus envahi par un sentiment aussi violent quun goût dans la bouche : Cela ne compte pas. Ce nest pas moi. Cela ne vaut pas. Et, animé de ce sentiment, je levai le bras moi aussi et le maintins tendu en lair à peu près trois minutes. La plupart chantaient, dune voix énergique et vibrante. Je remuais un peu les lèvres, faisant semblant de chanter comme on le fait à léglise pour les cantiques. Mais tous nous nous dressions, le bras tendu devant cette radio sans regard qui soulevait nos bras comme un marionnettiste celui de ses marionnettes, chantant ou faisant comme si. Chacun une Gestapo pour son voisin. Malgré ses déconvenues, Hitler continue dexercer une forte influence sur ses généraux, entre autres par sa capacité à analyser en termes politiques un certain nombre dévénements ayant des implications militaires, analyses que les militaires ne sont pas en mesure de formuler. Cest cette analyse politique qui constitue le socle de ladmiration de nombreux militaires, même dans les moments les plus critiques, et malgré le fait, que, jusquà une date avancée d, Hitler continue dordonner perpétuellement à ses troupes, sur quelque front que ce soit, de ne pas reculer, en dépit des rapports de force largement en faveur de ses adversaires, ou des conditions de combat sur le terrain. En 1944, il est devenu impossible aux officiers allemands de remettre en cause les analyses de Hitler, y compris en avançant des arguments raisonnés ; cette impossibilité crée les conditions dun divorce entre Hitler, arcbouté sur ses ordres de ne pas céder un pouce de terrain, et les états-majors, dont les recommandations sont en général ignorées par ce dernier : se développe ainsi dans les organes de commandement militaire du Reich le sentiment de lincapacité de Hitler non seulement à mener le Reich, sinon vers la victoire, du moins vers la sortie du conflit, mais aussi à définir des objectifs stratégiques dans la conduite de la guerre. Cette défiance dune partie du commandement à lencontre de Hitler, secret de polichinelle selon un conjuré du complot du 20 juillet 1944,, lors de ses aveux, crée les conditions de la préparation et de lexécution dun putsch militaire contre Hitler et la direction nazie. Assimilant complètement son destin personnel à celui de lAllemagne, et identifiant le cours biologique de sa vie avec la destinée du Reich, Hitler est obsédé par la possibilité de son vieillissement prématuré, et il veut donc pouvoir déclencher sa guerre avant de fêter ses 50 ans. Le regard porté par le dictateur sur lui-même a donc un rôle direct dans laccélération des événements par lesquels il conduit lEurope à la. Ironie de lhistoire, une recherche un peu plus approfondie ma révélé que, dès juin 1904, le chef dÉtat-major de von Trotha est un certain lieutenant-colonel Paul Chales de Beaulieu 1847-1917, un cousin au cinquième degré de mon grand-père! Il apparaît dans un document de décembre 1904, où le général von Schlieffen répond à ceux qui dénoncent les exactions commises par les troupes allemandes que les ordres ont toujours été de ne pas tirer sur les femmes et les enfants et que le général von Trotha comme le lieutenant-colonel Paul Chales de Beaulieu, lavaient spécialement mentionné à propos de ceux qui avaient été trouvés cachés après la bataille de Vaterberg. Mais les témoignages et les textes ne manquent pas pour infirmer ce douteux révisionnisme. Ce livre ne sinterdisant aucune digression, on peut relever que le général von Schlieffen 1833-1913 fut celui-là même qui, avant sa mort, avait mis au point le plan de bataille allemand appliqué en août 1914 et dont les spécialistes saccordent à dire quil procura une série de victoires tactiques mais névita pas la défaite stratégique. On la récemment tiré de loubli pour établir un parallèle avec la guerre dIrak où, de même, les Américains connaissent aussi une défaite stratégique malgré leurs victoires tactiques. on a peur de lui quand on le rencontre la nuit hitler rencontre soupe Il simaginait penseur dun nouveau millénaire expurgé du poids du christianisme et de ses races impures, rêvant à une Allemagne conquérante. Mais dès larrivée.. Sans doute une telle politique de création demplois encourt de plus grands risques quune expansion normale ne le ferait. Le programme doit être basé sur les moyens existants de production inemployés, à des fins de maintenance et damélioration. Ce qui est décisif, cest que nous avons trouvé la solution pour financer le programme duquel est catégoriquement exclue toute inflation. Ceci est assuré à travers la collaboration du Président de la Reichsbank Luther, qui peut être appelé le protecteur suprême de la monnaie. rencontre avec le mal avi Maintenant je vais te faire un autre rapport sur les événements que tu pourras mettre dans notre dossier. Nous entendons en permanence le bruit des bombes qui tombent sur Pierremont. Cest un bruit infernal qui nous tape sur les nerfs. Mais lartillerie française ne fait que nous rendre nos propres tirs. Dans ma compagnie, un seul tir à coûté une jambe et un bras à deux de mes hommes. Cest presque trop pour moi. Le commandant major crie dans la cave où nous sommes couchés que des volontaires doivent sortir immédiatement pour compenser les pertes et je vois des hommes de ma compagnie sortir. Je vois un appelé, Frédéric Müller, qui a huit enfants et dont la femme est enceinte qui part observer lartillerie. Près de Lunéville, il a fallu mélanger deux régiments car il ny avait plus assez dofficiers, toujours placés à lavant. Jai vu près de Pierremont un prisonnier polonais ivre car il avait bu trop de schnaps et il criait à chaque explosion! Il est arrivé dans nos lignes car il avait trop bu pour oublier les choses horribles. Une grenade a éclaté près de lui sans le blesser. Je ne dors pas vraiment car les autres parlent beaucoup près de moi. Jobserve actuellement la ville de Pierremont avec les restes de ma compagnie. Tout brûle car les Français tirent sur cette ville pour tuer les Allemands. Tout près de moi, il y a une poule qui appelle ses poussins chaque fois quun obus tombe. On a tout tué pour avoir de la viande mais les soldats affamés ont épargné cette pauvre poule. Je vois aussi un poulain qui saute joyeusement au milieu des ruines et qui vient mendier du pain car il ne trouve rien à manger. Je suis touché par la sympathie et lattachement que me montrent mes soldats. Jai fait tout ce que jai pu pour les protéger du froid et de la faim et je ne me suis pas mis à labri comme beaucoup dautres dans cette bataille. Ils ont vu que jai tout fait pour sortir les blessés dici et je confisque tout ce qui roule pour les emporter. Un sous-officier a tenu à me dire au-revoir malgré la balle qui la rendu aveugle. Les blessés crient en demandant de leau. Parmi les responsables du Reich, civils ou militaires, les sentiments sont partagés : dans son ordre du jour du 3 mai,, commandant du, déployé en Bohême et nazi fanatique, décrit Hitler comme un martyr du combat contre le bolchevisme, tandis que, ancien commandant de ce même groupe darmées, semblait sattendre à ce dénouement depuis quelques semaines. Son successeur à la présidence,, attend soigneusement dobtenir confirmation de la mort du dictateur pour amorcer les négociations de reddition. Mais nest pas le seul responsable nazi auquel la mort de Hitler ouvre des perspectives :, dépouillé de ses pouvoirs par Hitler dans une crise de rage à la fin du mois davril, simagine rentré en grâce du nouveau pouvoir, mais est rapidement éconduit par. De plus, devant le refus systématique essuyé à chaque demande de retraite de leurs unités, des officiers de plus en plus nombreux dissimulent certains mouvements de troupes à Hitler : ainsi, le 17 janvier 1945, dans le contexte dramatique de l, le, aide de camp de Hitler pour la Wehrmacht, est soupçonné par certains généraux commandant sur le Front de lEst, de cacher à Hitler la gravité de la situation militaire allemande en Pologne. De même, à partir du 20 janvier, lordre de retraite ayant enfin été donné, le général Rheinhardt chargé de la défense de la Prusse Orientale, ninforme pas, Gauleiter de Prusse Orientale,de la retraite allemande et de labandon de positions directement menacées par lArmée rouge dans la région de, malgré les ordres stricts de Hitler et de son état-major le plus proche. Ces autorisations de retraite trop tardives contribuent à amplifier le désastre en cours et rendent chaque repli plus problématique encore. De même, et ninforment Hitler ni de la vanité des efforts destinés à constituer la, ni de lensemble des manœuvres ordonnées aux unités qui composent cette armée en vue de dégager la ville de Berlin, ni de léchec de la tentative de de dégager Berlin par le nord. Dietrich Eckart, mort à Noël 1923 dans les, joue lui aussi un rôle essentiel dans le développement des idées antisémites de Hitler. Dans son ouvrage, Le Bolchevisme de Moïse à Lénine : dialogue entre Hitler et moi en réalité, un texte écrit par Eckart seul, mais qui développe des idées proches de celles de Hitler à lépoque, il développe lidée dune association entre la, dune part, et un fantasmagorique projet juif de domination du monde qui plonge ses racines dans lhistoire la plus ancienne : le Juif est ainsi perçu comme une incarnation du mal, à la recherche dune domination totale du monde, prélude à sa destruction. Face à ce projet mortifère, il convient non seulement den dévoiler les arcanes, mais aussi de sy opposer avec la dernière énergie. La victoire totale pour le peuple allemand est alors la seule voie rédemption pour les peuples qui désirent briser leurs chaînes, cette victoire totale supposant la disparition du Juif dEurope. Cette issue eschatologique de la lutte suppose un adversaire hors du commun, une négation absolue de lhumanité, que la race aryenne se doit daffronter non seulement pour la domination du monde, mais aussi pour la sauvegarde de la civilisation : il ny aura plus dhommes à la surface de la terre, confie-t-il à Eckart. La formulation de cet objectif est à mettre en parallèle avec les descriptions que Hitler fait des Juifs dans : sous-humanité grouillante et menace, qui, tels des bacilles et des microbes, sinsinue partout, causant, chez les peuples quelle infecte, linconscience de sa présence, ce qui la rend davantage encore menaçante. Dans tous ces cas, Hitler développe de multiples adaptations, dans le contexte de lessor de la recherche, du, fantomatique, cadavérique, corrupteur et surtout éternel. hitler rencontre soupe Au cours de lété 1897, le patriarche décide de revendre sa ferme et installe sa famille à Lambach. Adolf devient élève au monastère du village où ses résultats restent bons. Il y devient. En novembre 1898, Alois acquiert dans le village de, une maison à proximité de léglise et du cimetière. Selon des témoins de lépoque, Adolf est un enfant qui aime le grand air et jouer aux cow-boys et aux Indiens comme de nombreux enfants de son âge. Sa sœur Paula déclarera à ce sujet : Quand on jouait aux Indiens, Adolf faisait toujours le chef. Tous ses camarades devaient obéir à ses ordres. Ils devaient sentir que sa volonté était la plus forte. Une enveloppe reçue peu après porte au dos ladresse de Maria Hey et une réponse rédigée par lamie indiquant que leurs besoins sont modestes. Mon père a rajouté à la main sur lenveloppe ladresse de lamie et voisine de Marie H. Ainsi que le nom de son demi-frère, sa date de naissance et celle de son décès, à Bamberg, en 1954. Alors que les festivités ont lieu, Spense et ses hommes capturent le sous-marin qui a amené les dirigeants de lAxe à Norom. Alors quil enquêtait sur le camp du grand chef peu après, Spense se jette dans Benson, qui lui révèle la présence des trois dirigeants de lAxe les plus importants sur cette île. Portant sur son plan, Benson se réveille Suki Yaki de son inconscience et, avec laide du général, parvient à convaincre Hitler et Mussolini que Paj Mub lintention de les trahir. Après avoir fait revenir au sous-marin, Hitler démontre sa gratitude à Benson par le frapper hors du navire, mais il est subrepticement sorti de leau par ses co-équipiers, qui se gardent caché des dirigeants de lAxe comme ils entrent dans le bateau pour le retour périple. La population allemande est encadrée de la naissance à la mort, soumise à lintense orchestrée par son fidèle, pour lequel il crée le premier de lhistoire. Les des travailleurs sont organisés et surveillés par la du D r, également chef du syndicat unique, le. La jeunesse subit obligatoirement un endoctrinement intense au sein de la qui porte le nom du Führer, et qui devient le 1 er décembre 1936 la seule autorisée.

Read more

© Copyright – Tutti i diritti riservati

Ci teniamo a precisare che tutti i diritti sono riservati all'Autore. La riproduzione anche parziale delle opere è vietata senza il permesso scritto o il consenso dell'Autore.

Read more

Aggiornamento periodico del sito web

Rendiamo noto il nostro nuovo sito presentando alcune delle nostre opere. Il web site verrà aggiornato periodicamente in modo da esibire ulteriori lavori.

Read more

On-line il nuovo sito web

Benvenuti nel nostro nuovo sito web!

Read more